#1 Florian Çakmak Cathary PRENEUR DE SON

0
1023

Florian Çakmak Cathary travaille dans le domaine du son sur des tournages de films et pour des spectacles. Il va nous parler principalement du métier de preneur de son, aussi appelé perchman.

Vinaya: Parle-nous rapidement de ton parcours.

Florian: J’ai fait un BTS audiovisuel option métier du son pendant deux ans. J’y ai appris les bases de l’image et du son. J’ai étudié par exemple les calculs mathématiques qui permettent de comprendre la résonance d’une salle, ce qui aide aussi à mieux choisir le matériel avec lequel on va devoir travailler.

Quel est le matériel qu’un preneur de son se doit d’avoir?

Une perche, par exemple, en fibre de carbone. C’est pratique parce que c’est léger. Une suspension adaptée au micro, ça évite les problèmes de vibrations. Une mixette ou un enregisteur, un câble XLR de 5 mètres minimum qui permet de relier le micro à la mixette ou à l’enregistreur, un casque qui isole bien du bruit extérieur. J’ai un casque Sennheiser HD-25 dont je suis très content. Il faut évidemment un micro, une bonnette (p.ex de la marque Rycote), coque de protection pour le micro (p.ex de la marque Rycote), des micros-cravate qu’on va placer sur les comédiens. Pour faire tenir le micro-cravate, je déconseille d’utiliser du ruban adhésif genre Scotch car ça va abîmer votre matériel et provoquer des sons parasites. Il vaut mieux utiliser de la «pâte américaine». Il faut aussi du gaffeur pour enrouler le câble autour de la perche. Enfin, très important, prévoir des batteries et des piles supplémentaires.

Comment te prépares-tu, en tant que preneur de son, avant d’aller sur un tournage?

En amont, il faut parler avec le réalisateur, les scénaristes et l’ingé son [N.D.L.R: pour « ingénieur du son » aussi appelé chef opérateur]. C’est l’ingé son qui dirige le perchman et qui choisi le matériel. Il faut aussi repérer les lieux et vérifier la résonance de la salle. Une technique pour ça, c’est de taper dans les mains; si le son dure plus d’une seconde, c’est pas bon. Le son sera mauvais.

Parfois, il est difficile d’avoir un son de bonne qualité, malgré un super matériel et une bonne préparation car on peut ne pas avoir prévu de nouveaux travaux à proximité, des avions, un chien qui aboie, etc. Alors, si le budget le permet, les comédiens doivent aller en studio pour doubler les scènes en question…

Oui, dans ces cas-là, il y a un mélange de post-production c’est-à-dire les comédiens qui redisent leurs répliques en studio et de son réel, par exemple si la scène se déroule en extérieur, il faudra rajouter le bruit du vent dans les d’arbres, etc. Il y a tout un travail de mixage son.

prise de son

Comment ça se passe sur un tournage?

Avant de tourner une scène, tout le monde doit se mettre en place avec leur matériel et le perchman se place toujours en dernier parce qu’on a besoin qu’il y ait du calme pour faire notre prise de son correctement. Ensuite, on va voir le caméraman et le réalisateur pour leur demander quel plan il va faire, avec quels mouvements de caméra afin de bien pouvoir suivre l’acteur avec la perche surtout s’il doit se déplacer. On doit aussi prévoir nos mouvements pour ne pas gêner à la lumière. En amont du tournage, il faut aussi penser au sol sur lequel on va marcher, est-ce qu’il va faire du bruit quand je vais devoir me déplacer pour prendre le son?, s’il y a un réfrigérateur dans la pièce, il faut penser à le débrancher pour ne pas l’entendre se mettre en marche automatiquement. Aussi, une astuce pour détecter les sons parasites est de fermer les yeux et se concentrer sur ce qu’on entend. Une dernière chose, il faut éviter de placer le micro près des murs et du plafond.

Une fois que le tournage est terminé, ce sont d’autres personnes qui vont s’occuper des bandes sonores…

Oui. En post-production, c’est encore une autre personne qui va s’occuper du son: le mixeur. Et sur les films à gros budget, pour gagner du temps, une dizaine de studios de mixage vont travailler en même temps tous ensemble. Par exemple, un studio va s’occuper spécifiquement de tout ce qui est bruit de portes. Un autre studio ne va s’occuper que du bruit d’armes à feu. Un autre, que de la voix, etc.

Pour ceux qui voudraient se lancer dans le mixage son, as-tu un logiciel à conseiller?

Je conseille Pro Tools et Reaper.

Tu voudrais ajouter quelque chose?

Pour ceux qui sont intéressés, je recommande le livre Le son au cinéma et dans l’audiovisuel, de Bernard Guiraud.

Un grand merci à Florian pour m’avoir accordé cet interview.

Florian Çakmak Cathary preneur de son

Où retrouver Florian Çakmak Cathary?

LinkedIn: https://linkedin.com/in/florian-çakmak-cathary-85894b68

Alex LekouidProchaine publication le 02/10/18: interview d’Alex Lekouid sur le métier de PERFORMER-INTERPRETE. Il nous racontera aussi des anecdotes qu’il a vécues avec Claude Nougaro et Henri Salvador.

 

Laissez vos COMMENTAIRES (dans la bienveillance) ici: https://www.youtube.com/watch?v=_f2Nd7WtDhs&list=PLMudT_hYGTk2RssArOaP2TF_FoTQ4pv88&index=2

* Abonnez-vous à ma chaîne  ! *
https://youtube.com/channel/UCw04U3Lk5zihZd1m_tOKIEg

*
https://www.facebook.com/Vinaya.contact/

——————————————————————————————————

* BANDE-DEMO + MONOLOGUES * : https://www.youtube.com/watch?v=XiCOo1vFX8E&list=PLMudT_hYGTk3W61CVvuN-FCa9P3SGceqd
* YOUTUBE * Abonnez-vous ! : https://www.youtube.com/channel/UCw04U3Lk5zihZd1m_tOKIEg
* CONTACT * (collaboration, …) : leblogdevinaya@gmail.com ou https://www.leblogdevinaya.com/contact/
* DONS * : https://www.leblogdevinaya.com/dons/
* FACEBOOK * Aimez ! : https://www.facebook.com/Vinaya.contact/
* INSTAGRAM * Abonnez-vous ! : https://www.instagram.com/leblogdevinaya/
* PINTEREST * Abonnez-vous ! : https://www.pinterest.fr/leblogdevinaya/
* LINKEDIN * : https://www.linkedin.com/in/vinaya-22a708133/

MUSIQUE logo et générique: Damien Vaquié (CC BY-SA 4.0)
Réalisation LOGO: Résonance Communication